Un modèle de smartphone dernière génération
Un modèle de smartphone dernière génération

Internet, géolocalisation, jeux, musiques, interfaces de mails, logiciels de montage photo, vidéo et audio… sont tous des applications nécessaires à l’utilisation des téléphones du 21e siècle.

Ce qui fait de ces machines, de véritables consommatrices d’énergie, car il faut en moyenne 10 heures pour charger à 100 % certains modèles. L’ampérage peut varier de 2 000 à 4 000 mAh. Il nécessite par ailleurs plusieurs cycles de recharge par jour. D’où l’utilisation quasi permanente des banques d’énergie (Power Bank) pour leur recharge mobile.

Une fois connectés, ces boulimiques d’énergie dégagent beaucoup de chaleur. Ce qui, à long terme, aura un impact sur l’utilisateur.

De l’analyse de certains scientifiques, les smartphones pourraient même perturber la résonance et modifier l’ADN de l’organisme. Ils sont également cause de plusieurs types de cancer notamment celui du sein et des reins lorsqu’ils sont souvent en contact avec ces parties du corps. C’est pourquoi le téléphone mobile a été classé comme cancérigène possible par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Les adolescents sont la frange la plus touchée par l’utilisation de ces appareils mobiles parce qu’ils restent souvent scotchés à leur téléphone toute la journée. En plus de la connexion de données, ils utilisent simultanément le lecteur de musique (écouteurs avec volume maximum à l’appui), les jeux et les réseaux sociaux.

Avec l’avancée des nouvelles technologies, les connexions sans fil (WIFI) et LIFI (connexion par la lumière) sont de plus en plus utilisées et les appareils électroniques et électroménagers (télévision, micro-ondes, réfrigérateur, baignore…) de plus en plus interconnectés.

Conséquences : nous vivons avec des ondes radioactives dans nos maisons.

Au moment où le monde entier est confronté au réchauffement climatique, les appareils électroniques jouent un rôle négatif dans l’atténuation du fléau.

Quelles solutions nouvelles et renouvelables pour consommer moins d’énergie dans un monde interconnecté ?

Objectif 12 des ODDs Vision 2030
Objectif 12 des ODDs Vision 2030

Si on s’en tient aux Objectifs du développement durable Vision 2030 votés en septembre 2015 lors de la 70e Assemblée générale des Nations unies, aux points 7 et 12 qui recommandent l’utilisation de nouvelles formes d’énergies respectueuses de l’environnementune consommation et une production responsables, il est du devoir de chaque utilisateur d’adopter des attitudes éco-responsables.

Il s’agit entre autres :

  • D’éteindre les téléphones lorsqu’ils sont en charge pour accélérer la charge ;
  • D’éviter de laisser les téléphones et les tablettes connectés lorsqu’ils ne sont pas utilisés ;
  • D’émettre des appels que lorsque nécessaire ;
  • De veiller à déconnecter les applications inutiles ;
  • De ne pas utiliser les jeux, en même temps que les applications de réseaux sociaux qui intègrent également des fonctions d’appels et de géolocalisation ;
  • Eviter de dormir avec un appareil connecté sous l’oreiller ;
  • Eteindre et débrancher toute source d’énergie la nuit : Réseau Wifi, télévision, prise, ordinateur fixe ;
  • D’utiliser des sources d’énergies renouvelables comme des chargeurs solaires ou des prises qui utilisent l’énergie mécanique (exemple : des vélos qui produisent de l’énergie en pédalant) ;
  • Ne surtout pas laisser les smartphones à la portée des enfants et des adolescents ;

Vous verrez qu’une fois ces bonnes pratiques adoptées, vous serez moins ADDICT à votre téléphone, retrouverez une vie sociale vivante en lieu et place de celle virtuelle, cela en prevenant votre santé tout en respectant l’environnement.

 Quoi de mieux ?

Notes : L’ampère-heure ou ampèreheure (symbole : Ah) est une unité de  charge électrique. C’est la quantité d’électricité traversant une section d’un conducteur  parcouru par  un courant  d’intensité  de 1 ampère pendant 1 heure. L’unité du système international  (SI) est le Couloumb, mais l’ampère-heure est toléré pour indiquer la capacité  des piles et batteries.

Africa224.mondoblog.org

5 thoughts on “Les téléphones intelligents, contraires aux ODDS

  1. Très bel article, Fatoumata. Je suis quand même un peu embêté parce qu’en réalité je de ceux quu font exactement tout ce que tu as conseillé de ne pas faire avec un smartphone. Là par exemple, j’utilise les données mobiles, couché avec le téléphone tandis qu’il est en charge (La totale, quoi). Je crois que tous nous devons faire un petit effort avant qu’il ne soit trop tard. Sur ce, je déconnecte les données mobiles et j’eloigne le téléphone de mon lit.

    1. Rire. Oui Willfonkam, je te comprends tu n’es pas blamable. C’est un reflexe courant. Même moi je le faisais. Mais j’avoue que les smartphones sont absorbants. Il faut que l’on s’efforce à réduire leur utilisation. Bien à toi.

  2. Bel billet, bien écrit. Je ne comprends pas toujours certains parents qui laissent dans les mains de leurs enfants de moins de 15 ans des téléphones portables, enfin… Ce que j’évite le plus, c’est le portable qui vibre dans la poche gauche, du côté du cœur. Ca secoue!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *