DSC_1215_resize

Les participants avec le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire-Abidjan, 21 Juillet 2016

La capitale ivoirienne a abrité les 20, 21 et 22 juillet 2016, un atelier de renforcement de capacités des jeunes sur le thème : « La jeunesse face aux nouveaux défis sécuritaires en Afrique de l’ouest ».

Organisé par L’Institut de Gorée de Dakar dans le cadre de son programme«Consolidation de la Paix et Prévention des Conflits en Afrique de l’Ouest », cet atelier a regroupé 40 participants venus du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo avec pour objectifs, d’amener les jeunes à une participation effective à la prévention des conflits et la lutte contre l’extrémisme violent au sein de leur pays et à travers la sous-région.

Entre autres thèmes développés, la Compréhension, l’analyse du conflit et les types d’intervention ; la transformation du conflit ; la situation des jeunes dans les contextes de radicalisation et d’extrémisme violent ; le Rôle de la société civile et de la jeunesse dans les dynamiques nationales de réconciliation en Afrique de l’ouest.

Outre les travaux pratiques, l’atelier a été mis à profit par les organisateurs pour faire intervenir des personnes ressources sur les thématiques ‘’Jeunes et leadership’’ avec  M. Mbaye Babacar Cissé, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Représentant du Pnud et Coordonnateur humanitaire adjoint de l’ONUCI, et de Mme Porquet Chef d’entreprise, Coordinatrice Régionale de REPSFECO (Réseau des femmes pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest) ;  et  ‘’la Charte panafricaine de la jeunesse: outil pertinent de prévention des conflits pour les jeunes ouest africains?’’ développée  par M. TRAORE Fini Wodjo de la Commission Nationale des Droits de l’homme.

A l’issue des trois jours de travaux, une plateforme de plaidoyer appelée ‘’Plateforme des jeunes pour la paix, la sécurité et la cohésion sociale en Afrique de l’Ouest’’ a été mise en place. Elle vise à la création de synergies fortes en vue d’atteindre les objectifs fixés par les instruments internationaux, régionaux et sous-régionaux relatifs à la « responsabilisation de la jeunesse et son implication dans les processus de paix et de sécurité ».

Il s’agit notamment de la Résolution 2250 adoptée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies en décembre 2015 ; le Cadre de Prévention des Conflits (CPCC) adopté par le Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO en janvier 2008, la Charte Africaine de la Jeunesse adoptée par la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements de l’Union Africaine en juillet 2006.

En marge de cette activité, les participants ont, par un système d’interview croisée, recueillis certains propos.

Dans les lignes qui suivent, la Représentante de notre ONG Femmes, Pouvoir et Développement-FEDEP, Fatoumata CHERIF (Guinée) a tendu son micro à Mme Doua Sahi Bieguy Lina de l’Association des Femmes Juristes de Côte D’Ivoire.

Sur la question relative à la mission de son organisation, Lina répond : « L ‘Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI) est une organisation à but non lucratif qui œuvre pour la défense des humains, des personnes vulnérables notamment les femmes et les enfants, à la consolidation de la paix. Aussi, nous informons, formons et divulguons les populations sur la nécessité de connaitre leur droit. »

Comme tâches accompli au sein de l’organisation, elle participe à toutes les activités au sein de l’Association particulièrement dans le domaine de la consultance juridique.

L’Atelier lui a permis d’une part de renforcer ses capacités dans les notions de prévention et de gestion des conflits ainsi que le domaine de la sécurité et du maintien de la paix. D’autre part, de partager des expériences vécues des participants de la sous-région.

Elle compte mettre en application les leçons apprises dans sa vie personnelle, dans son entourage et également dans l’Association au sein de laquelle elle milite.

Au titre des recommandations, cette juriste propose la sensibilisation des jeunes sur les questions de maintien de la paix et de la sécurité, l’accès à l’éducation et à l’emploi afin de les éloigner des conflits armés et leur éviter d’être la cible des politiques.

abidjan -goree

Légende : Photo de famille à l’occasion de la cérémonie officielle de l’atelier -le 20 Juillet 2016

Ils ont dit ! (VERBATIM)

Doudou DIA, Directeur Exécutif du Gorée Institute

« Cet atelier visait à renforcer les capacités des jeunes en matière de leadership, à contribuer à mobiliser la jeunesse africaine pour une pleine participation à l’instauration de la paix et de la sécurité dans l’espace CEDEAO. Il s’agit, pour le Goree Institute, avec l’appui de partenaires étatiques et non étatiques de créer des synergies fortes d’actions et d’efforts pour l’instauration de sociétés paisibles et autosuffisantes en Afrique ».

S.E.M. Babacar Carlos MBAYE, Représentant Permanent de la CEDEAO en République de Côte :

« Plus qu’aujourd’hui, l’Afrique de l’ouest aura besoin demain de jeunes leaders capables de conduire la sous-région à l’assaut des nombreux défis qui vont se dresser devant elle, et de lui permettre de les relever ».

M’baye Babacar CISSE, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD en République de Côte d’Ivoire :

« Les jeunes sont les acteurs clés et les premières victimes des crises en Afrique de l’ouest en ce sens qu’ils sont instrumentalisés par des groupes armés, des prédicateurs et des politiciens. Sans repères sociaux, ils deviennent ainsi des proies faciles pour les vendeurs d’illusion ».

« …Les jeunes doivent prendre toute leur place dans la dynamique sociale et être des acteurs de paix et de développement.»

S.E.M. Sidi Tiémoko TOURE, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique :

« Cette formation s’inscrit dans la vision du Président Ouattara qui veut faire de la jeunesse son cheval de bataille, comme en témoigne la création d’un ministère exclusivement en charge de la promotion de la jeunesse et de l’emploi. Ainsi que la mise en place d’un guichet unique pour l’emploi des jeunes et un accent particulier sur l’auto-emploi ».

«…  il existe un lien étroit entre le chômage, l’oisiveté des jeunes et la violence. 60 % des chômeurs africains sont jeunes. Face à ces maux les jeunes choisissent la violence, à défaut, pour se faire entendre ».

« …40 % de ceux qui rejoignent les mouvements rebelles et terroristes sont des jeunes en manque d’emploi selon la Banque Mondiale ».

« La population grandissante des jeunes (60 % de la population globale africaine), constitue un enjeu majeur et stratégique pour la stabilité de développement du continent. Il faut encourager les politiques qui tendent à prioriser l’insertion professionnelles des jeunes ».

Pr Mariatou KONE, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de L’Indemnisation des Victimes :

« Notre sous-région a besoin de paix pour assurer son développement et offrir les perspectives d’épanouissement à nos populations et particulièrement aux jeunes. La construction de cette paix a besoin de la participation de tous et donc des leaders de jeunesse ».

‘’…Pris dans l’engrenage et les tourbillons politiques partisans, les jeunes servent d’instruments pour détruire toutes les valeurs sociales ».

..cet atelier est l’occasion de situer la place qu’occupe la jeunesse dans la transformation de nos sociétés et de nos Etats afin de créer les conditions d’un mieux-être pour l’ensemble des populations. Il offre à la jeunesse, des opportunités de renforcement des capacités qui leur permettra d’être mieux armées pour faire face aux défis actuels et futurs ».

Bernard KONAN, Président de la Commission Nationale du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP-Côte d’Ivoire) 

« Cet atelier offre l’occasion aux jeunes d’exprimer ce qu’ils entendent faire pour leur pays et pour leur région, afin qu’ils sortent de la trappe des conflits qui compromettent leur avenir’’.

Honorable Salimata Porquet, Membre du Conseil Economique et Social de la Côte d’Ivoire et Présidente Régionale du Réseau Femmes, Paix et Sécurité de l’Espace CEDEAO :

« Il est nécessaire pour les femmes de cultiver le dialogue et de transmettre des valeurs aux jeunes générations. »

« …Il faut éviter les conflits car ils n’ont pas souvent une issue favorable.»

Frederick NDECKY, Coordonnateur du programme Consolidation de la Paix et Prévention des Conflits du Gorée Institute

« Le Conflit a différentes étapes. L’issue peut être positive, comme négative. C’est en ce sens qu’il est soit latent, ouvert ou violent. »

« …La Prévention d’un conflit est différente de son éradication »

Mme Woré NDIAYE, Coordinatrice du Programme « Genre, Paix et sécurité :

« Il vous revient vous jeunes de vous approprier des contextes et de l’historique des thématiques, et à cerner la géostratégie de vos différents pays. D’où la nécessité de renforcer vos capacités pour donner de la substance scientifique à votre engagement social, économique et politique ».

Mamadou SECK, Coordonnateur du Programme Gouvernance Electorale

« … L’insécurité tout comme la faim, demande une action globale »

 « …Les conflits sont parfois utiles car sont porteurs de changement de mentalités. »

PUBLICATIONS DANS LA PRESSE

ABIDJAN.NET : Prévention des conflits : le ministre Sidi Touré encourage l’engagement des jeunes de l’Afrique de l’Ouest lire ici : http://bit.ly/2awGJoM

Michelepepe.com : Un atelier sous-régional sur le leadership des jeunes dans la paix et la prévention des conflits se tient à Abidjan lire ici http://bit.ly/2a0y50C

AGENCE IVOIRIENNE DE PRESSE (AIP) : Côte d’Ivoire/ Le leadership des jeunes et la prévention des conflits au centre d’un atelier à Abidjan (Lever de rideau) lire ici : http://bit.ly/2a0xUTe

AGENCE IVOIRIENNE DE PRESSE (AIP) : Côte d’Ivoire/ Un atelier sur la prévention des conflits en Afrique de l’ouest ouvert à Abidjan lire ici : http://bit.ly/2awIC4P

LEDERNIERPOINT.INFO : Conflits en Afrique : Sidi Touré et Mariatou Koné appellent à une synergie d’action lire ici : http://bit.ly/2avndHB

AKODY.COM : Prévention des conflits : le ministre Sidi Touré encourage l’engagement des jeunes de l’Afrique de l’Ouest lire ici : http://bit.ly/2arAi6c

SITE DU MINISTRE DE LA JEUNESSE : http://bit.ly/29ZWb85

IVOIRETIMES.COM : Conflits en Afrique : Sidi Touré et Mariatou Koné appellent à une synergie d’actions http://bit.ly/2armvK6

POSTS ONG FEDEP SUR LES MEDIAS SOCIAUX

facebook_2015_logo_detail

https://www.facebook.com/ONGFEDEP/videos/555541677982640/

https://www.facebook.com/ONGFEDEP/posts/555541564649318

https://www.facebook.com/ONGFEDEP/posts/555529777983830

twitter

https://twitter.com/Fatiiche/status/756942619633152000

https://twitter.com/Fatiiche/status/758375354113425408

https://twitter.com/Fatiiche/status/758377677246046209

https://twitter.com/Fatiiche/status/758376137215078400

https://twitter.com/Fatiiche/status/756941588689985536

https://twitter.com/Fatiiche/status/756518330488459267

https://twitter.com/Fatiiche/status/756438279680102400

https://twitter.com/Fatiiche/status/756124018030309376

https://twitter.com/Fatiiche/status/756091720715079680

https://twitter.com/Fatiiche/status/756085849155047424

https://twitter.com/Fatiiche/status/756083836602179584

https://twitter.com/Fatiiche/status/756070495351693312

https://twitter.com/Fatiiche/status/758380676068540417

google +

https://plus.google.com/+FatoumataChérif/posts/h8XGaWcRSQj

https://plus.google.com/+FatoumataChérif/posts/7Ri6p5swKXb

https://plus.google.com/+FatoumataChérif/posts/h8XGaWcRSQj

https://plus.google.com/+FatoumataChérif/posts/6AEJUaJpZyo

you

Reportage Télévisé RTI sur l’atelier: https://youtu.be/_TSI-B9xFhE

ARRÊTS SUR IMAGES

photo

 Table officielle à l’ouverture de l’atelier le 20 juillet 2016

DSC_1012

Des participants de la Guinée, de Côte d’Ivoire du Bénin, à l’ouverture de l’Atelier le 20 Juillet-Abidjan

DSC_0445

Table Officielle à la clôture de l’Atelier le 22 Juillet 2016-Abidjan

DSC_0437

Aperçu 1 de la salle lors de la Cérémonie de clôture de l’Atelier -22 Juillet 2016-Abidjan

DSC_0448

Aperçu 2 de la Salle lors de la Cérémonie de remise de l’Atelier -22 Juillet 2016 Abidjan

Remise du Certificat par Representant Minsitre de la jeunesseLa présidente de l’ONG FEDEP, Fatoumata Chérif recevant son Certificat de Formation des mains du Représentant de Monsieur le Ministre de la Jeunesse de Côte D’Ivoire-Abidjan


Avec le coordonnateur du systeme des nations unies en Cote D'Ivoirez-MBaye Babacar CISSELa Présidente de l’ONG FEDEP, Fatoumata Chérif, avec le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Côte D’ivoire-M. Mbaye Babacar Cissé

lecture du protocole d'entente (2)

lecture du protocole d'entente

La Présidente de l’ONG FEDEP, en train de lire le protocole d’entente de mise en place de la plateforme des jeunes pour la paix, la sécurité et la Cohésion Sociale en Afrique de l’Ouest-Abidjan le 22 Juillet 2016

 A PROPOS DU GOREE INSTITUTE

Le Goree Institute, Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique a été fondé en Juin 1992, par un certain nombre d’Africains concernés et engagés à promouvoir la paix et le développement sur le continent

Le Goree Institute est une organisation indépendante, une organisation panafricaine de la société civile ayant un statut juridique basé sur un accord de siège conclu avec la République du Sénégal en Novembre 1991.

Depuis sa création, le Gorée Institute a poursuivi sa vision en contribuant à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.

En savoir plus :  http://www.goreeinstitut.org/index.php/fr/

A PROPOS DE L’ONG FEMMES, POUVOIR ET DEVELOPPEMENT-FEDEP 

L’ONG FEMMES, POUVOIR ET DEVELOPPEMENT-FEDEP est une organisation à but non lucratif créée dans le but de promouvoir les femmes qui constituent une partie intégrante et une force majeure du développement, mais qui, malheureusement, sont d’une faible représentativité au sein des instances de décision.  Elle vise la promotion de la femme, l’implication des femmes dans les prises décisions, la formation, le leadership et l’entreprenariat féminin. Cela pour développer leurs capacités et améliorer de façon durable leurs conditions de vie.

L’ONG FEDEP vise également la protection de l’environnement, la lutte contre les violences basées sur le genre, la promotion de la bonne Gouvernance, consolidation de la paix.

Contacts ONG FEDEP :

Site web : https://ongfemmespouvoiretdeveloppement.com/

Facebook : @ONGFEDEP

Twitter : @ONGFEDEPGUINEE

Mail : ongfedep@gmail.com

Interview de Fatoumata Chérif, Dans le Journal le Populaire du 08 Août 2016

Interview Fatoumata Chérif sur le site conakryinfos.com

Fatoumata Chérif : «Il est temps d’impulser le développement de notre sous-région»

Interview sur le site radio-kankan.com

http://www.radio-kankan.com/?p=278

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *