On les appelle les « obs » pour « observateurs ». Ils sont 5 000 contributeurs actifs à travers le monde. Leur rôle ? Relater eux-mêmes, à l’aide de photos et de vidéos, ce qu’il se passe dans leur pays. Depuis son lancement en 2007, près de 100 000 personnes (étudiants, blogueurs ou agriculteurs) se sont inscrites sur le site de France 24 pour alimenter le programme phare de la chaîne animé, chaque samedi, en français, par Alexandre Capron.

Dénoncer : c’est aussi ce qui a motivé Fatoumata Chérif. Cette blogueuse guinéenne, active depuis 2015, s’exclame avec véhémence, « il y a des sujets que les journalistes n’osent pas ou ne peuvent pas traiter. Quand on est observateur même si c’est parfois difficile, on a l’habitude. Puis cela nous force à faire bouger les lignes. »
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2017/12/15/france-24-fetent-ses-observateurs_5230418_1655027.html#5ifdmvJXmujITe03.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *