IMG_20160610_022724 IMG_20160610_022729IMG_20160610_022608hakouna-2Badara Ali Toure dit «Akouna Matata » est un créateur de bijou résident au Mali et en Guinée. Votre blogueuse tout terrain l’ a découvert à l’occasion de la Foire Internationale de Conakry.

IMG_20160610_022539Issu d’une famille de bijoutiers, dès son plus jeune âge, il exerçait  le métier de bijoutier aux côtés de son grand-père tout en suivant des cours dans un établissement franco-arabe.

A l’époque, il travaillait l’or, l’argent et des perles avant de se pencher sur de nouveaux matériels et techniques de création.

Au Mali, il est Vice-Président de l’Association pour le développement des artisans en vue de promouvoir des talents cachés.

Badara Ali TOURE fait la promotion de ses produits sur le plan national, sous-régional et International, participe à différents festivals et expositions universelles grâce à l’appui relationnel de la Chambre des métiers du Mali. Ce qui l’a donné une renommée internationale.

Au Mali, son talent lui garantit une clientèle Haut de gamme : Artistes, Femmes de Ministres, Femmes d’Affaires pour ne citer que celles-là.

En Belgique, il a pris part à la première expo dénommée ‘’Fête des mamans de la Région de Namur’’ d’où est née une relation de partenariat entre lui et une amie qui détenait une galerie ‘’Africa Collection Mali’’ sise au quartier Matongué. Séduite par la qualité et la rareté des pièces créées, cette dernière lui rachetait quelques colliers qu’elle exposait ensuite dans sa galerie.

Convaincue par le talent de l’artiste, la créatrice est spécialement venue au Mali pour passer de nouvelles commandes.hakouna

A Paris, il développe un partenariat avec le Styliste Emmanuel Kasongo, d’origine congolaise qui l’a découvert au Mali lors d’une activité culturelle en 2003.

Depuis, il collabore  à travers des créations de bijoux  pour exposition à la Galerie Lafayette  ‘’Toutes les créations sont uniques à travers la signature d’une convention d’exclusivité pour la Galerie Lafayette ‘’.

hakouna-13

En 2010, il participe à l’exposition universelle de Shanghai (Chine) où il vendait des bijoux africains à des femmes de la haute société chinoise.

Type de matières utilisées pour réaliser des colliers

Akouna Matata travaille les tissus –activité qualifiée de récupération– pour faire des boucles d’oreilles, des bracelets, des colliers.

Il utilise des Perles de Gaz (d’origine ghanaéenne) issues de la pâte de verre, la terre cuite, les coquillages, des graines de Rafia, des graines de dattes, des graines porte-bonheur, autrefois utilisées comme pièce de protection.

Le bronze, le fer, l’argent, le coton bio, les corrailles, les chevrons, l’ambre, le bois d’ébène, l’agathe, le nez de tigre, le turquoite, l’Ematiti, la mine fleurie, l’Amazonite encore appelée ‘’monnaie islamique’’, le Morphia tapis, les coris sont également ses pièces de prédilection pour la réalisation de bijoux.

Dans son travail de tous les jours, Ali Badara Touré met en œuvre les conseils de son Grand-père ‘’Gardez confiance en soi,  ne jamais truander ses clients’’.

Pour finir il invite tous les artisans à aimer leur métier ‘’Il ne se passe pas un jour sans que je crée. C’est mon quotidien’’.

Akouna Matata tient une galerie appelée ‘’Galerie de Perle’’ sis à Bamako (République du Mali) au Marché de N’Golonina à côté de la Boulangerie SOADF. Il est également régulier en République de Guinée où une clientèle de femmes l’adule.

@Fatiiche

@Africa224

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *